L’Action spécifique GPSMob

Parc d’Instruments National (PIN) GNSS

GPSMob est un parc d’Instruments National (PIN) GNSS (GPS, Glonass, Galileo) mobiles mis à la disposition de la communauté scientifique afin de réaliser des mesures géodésiques sur des zones spécifiques et sur de courtes périodes de temps (quelques semaines). Il est intégré en tant qu’Action Spécifique à Epos-France. L’Action Spécifique a comme objectif de soutenir la recherche scientifique française utilisant les mesures géodésiques GNSS de campagne, principalement dans le cadre de projets soutenus ou en rapport avec le CNRS-NSU.

Le parc d’instruments GNSS mobiles existe depuis 1990. Au cours de ses 30 années d’existence, GPSMob a soutenu et permis la réalisation de plus de 500 campagnes GPS, et plus récemment GNSS, dont les données acquises sont archivées et mises à disposition sur son serveur. La plupart de ces campagnes ont lieu hors métropole et impliquent aussi de nombreux collègues et instituts étrangers. Il s’agit par exemple de missions post-sismiques comme ce fut le cas au printemps 2015 au Népal et en Inde.

GPSMob assure le soutien technique à distance auprès des utilisateurs lors des campagnes de mesure.

Enfin, GPSMob est agréé réparateur des récepteurs Trimble qui équipent les réseaux permanents français tels que ceux du Service National d’Observation (SNO) Rénag.

Objectifs

L’Action Spécifique a comme objectifs de :

  • fournir en temps et en heure le matériel emprunté pour les campagnes de terrain,
  • maintenir le matériel et le remettre en état après chaque mission,
  • développer et proposer aux utilisateurs des facilités/solutions pour le déploiement et l’utilisation des instruments sur le terrain,
  • assurer une veille technologique concernant les solutions matérielles et informatiques sur les instruments GNSS,
  • maintenir la base de données et veiller à sa complétude et à sa fonctionnalité.

Quelques chiffres

GPSMob implique environ 100 chercheurs, ingénieurs et techniciens regroupés au sein de 23 organismes et établissements de recherche.

Chaque année, il est impliqué dans 15 à 25 campagnes de mesures GNSS dans le cadre de projets nationaux et internationaux (ANR, CNRS-INSU, ERC, etc.)

En octobre 2023, le parc comprenait 50 récepteurs LEICA GR50 avec leurs accessoires (antenne, câbles, batteries, chargeurs,…), des PC portables durcis pour les conditions de terrain, des trépieds, des bipodes, et des mâts de type Unavco pour fixer les antennes, des panneaux solaires, de nombreux câbles rallonges, et d’autres petits accessoires fournis sur demande.

Entre 2009 et 2020, les données acquises dans le cadre de campagnes par GPSMob ont donné lieu à plus de 105 publications de rang A, soit environ 10 publications par an, ou 1 publication pour 2 campagnes

 

 

Partenaires GPSMob

  • Institut du Physique du Globe de Paris (IPGP)
  • Institut de Recherche et Développement (IRD)
  • Institut Polaire Français Paul-Émile Victor
  • Institut Géographique National et Forestière (IGN)
  • institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN)
  • École Normale Supérieure de Paris (ENS)
  • École Supérieure des Géomètres et Topographes (ESGT)
  • École et Observatoire de Physique du Globe de Strasbourg (EOST)
  • Observatoire Midi-Pyrénées (OMP)
  • Observatoire de la Côte d’Azur (OCA)
  • Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand (OPGC)
  • Météo France
  • Centre National d’Études Spatiales (CNES)
  • CEREGE
  • Bureau de Recherche Géologique et Minière (BRGM)
  • Université de Besançon
  • Université de Brest
  • Université de La Rochelle
  • Université de Lyon
  • Université de Grenoble Alpes (UGA)
  • Université de Montpellier
  • Université Pierre et Marie Curie (Paris 6)
  • Université de Rennes